La batterie de 138 du Lazaret
La batterie de 138 du Lazaret
Abri à projecteur de la Baie des Dunes
Abri à projecteur de la Baie des Dunes
Batterie de la cote 84
Batterie de la cote 84
La pointe de l´Aigle
La pointe de l´Aigle
La Pointe du Corail
La Pointe du Corail
Abris à projecteur du Gros Rocher
Abris à projecteur du Gros Rocher
Vue depuis la muraille d´Anosiravo
Vue depuis la muraille d´Anosiravo
La batterie anglaise
La batterie anglaise
Batterie
Batterie
Une des 4 alveoles
Une des 4 alveoles
Tranchée et cuve n1
Tranchée et cuve n1
La pointe de l´Aigle
La pointe de l´Aigle
La batterie
La batterie
La fregate Floreal au pied du Cap Vatomainty
La fregate Floreal au pied du Cap Vatomainty
La vallée des Caimans et au fond le fort A
La vallée des Caimans et au fond le fort A
La casemate principale
La casemate principale
Batterie du champ de tir
Batterie du champ de tir
Mortier G de 270 Mle 1889
Mortier G de 270 Mle 1889
La batterie de 138 du Lazaret
La batterie de 138 du Lazaret
La batterie du phare
La batterie du phare
Batterie du poste optique
Batterie du poste optique
La batterie de la baie des Boutres
La batterie de la baie des Boutres
Champ de tir
Champ de tir
Batterie de la cote 84
Batterie de la cote 84
Le fort d´Ankorika
Le fort d´Ankorika
Mur de contrescarpe
Mur de contrescarpe
Le Fort G
Le Fort G
Casemate de bourge
Casemate de bourge
Casemate de Bourges et bunker munitions
Casemate de Bourges et bunker munitions
Fort du centre
Fort du centre
Parapet en pierres seches
Parapet en pierres seches
Le magasin de secteur
Le magasin de secteur
La batterie de 138 du Lazaret
La batterie de 138 du Lazaret
Entrée du magasin
Entrée du magasin
Magasin de secteur d´Ankorika
Magasin de secteur d´Ankorika
Mahatsinjoarivo
Mahatsinjoarivo
Le poste optique
Le poste optique
Station radio
Station radio
La batterie de 138 du Lazaret
La batterie de 138 du Lazaret
Windsor Castle
Windsor Castle
Abri à projecteur
Abri à projecteur
Le phare vu du poste optique
Le phare vu du poste optique
Antongombato
Antongombato
Fermer Masquer les informations Masquer la carte

Légende

Abri à projecteur

Poste optique

Batterie (front de terre)

Batterie (front de mer)

Batterie anti-aérienne

Fort

Magasin de secteur (front de terre)

Magasin de secteur (front de mer)

Station radio

Aérodrome

Champ de tir

Phare

Tranchées

Usine

Poste de garde

Logistique

Le front de mer

Le front de mer de Diego Suarez a été constitué d’après les principes posés par l’Instruction du 4 Décembre 1897 sur l’organisation des points d’appui de la flotte aux Colonies. D’après ces principes, le système défensif du front de mer doit comprendre :
- Une première ligne ou position avancée qui, obligeant les navires à rester en mouvement et à commencer le feu d’assez grande distance, rendra leur tir peu efficace et peu dangereux pour les établissements maritimes du point d’appui et pour les navires réfugiés dans la rade.
- La deuxième ligne a pour rôle de « défendre l’entrée des passes et de s’opposer à leur forcement ».
- La troisième ligne a pour objet « d’obliger l’ennemi qui a forcé la passe à se retirer ou à entamer une nouvelle lutte pour ne pas rester aux coups des batteries ».

  • 1ère ligne
  • 2ème ligne
  • 3ème ligne

Batteries

  • Cote 84
  • Bat. du Phare
  • Bat. du Glacis
  • Bat. du Poste Optique
  • Bat. du Cap Miné
  • Bat. de la Baie des Boutres
  • Bat. de la Pointe de l'Aigle
  • Bat. de Vatomainty
  • Bat. d'Andrahampotsy
  • Bat. du Lazaret
  • Bat. de l'Hôpital

1ère ligne : défense au large

A Diego Suarez, cette première ligne comprend en 1905 :
- Une batterie de 19cm G sur affûts modèles 75-75 à pivot avant (batterie du Phare). Chaque pièce est dotée d’un appareil de visée Déport et la batterie dispose d’un télémètre sur un support indépendant. Tournés vers la mer, ses canons, du fait des restrictions budgétaires, sont d’un modèle qui fait douter de l’efficacité du tir contre les bâtiments à grande vitesse.
- Une batterie de mortiers de 270 (batterie du Glacis). Cette batterie ne dispose que d’un champ de tir direct très limité du côté de la haute mer. Elle a été placée en effet, de manière à pouvoir tirer à la fois au large, dans la passe et dans l’intérieur de la rade. Aussi a-t-il été nécessaire de prévoir une organisation pour le tir indirect. Chaque pièce est dotée d’un appareil de visée Déport.
- Une batterie de 138,6 (batterie du poste optique). Cette batterie peut tirer au large, dans la passe et dans l’intérieur de la rade. Située en hauteur mais bénéficiant d’affuts permettant un angle négatif de 12), la plongée, au lieu d’être plane comme dans toutes les batteries de côte est composée d’une série de surfaces coniques de révolution dont la génératrice fait un angle avec la verticale de 78). En outre, on a pensé que cette batterie qui tire au large et possède un champ de tir étendu devait avoir le meilleur canon de moyen calibre existant et, on a en conséquence, remplacé ses canons modèle 70, par des canons modèle 70 M initialement prévus pour la batterie de la Baie des Boutres.
En résumé, l’organisation de la défense extérieure ou position avancée comprend deux batteries de gros calibre et une de moyen calibre. Comme le fait remarquer le Colonel Joffre dans son rapport de 1905, c’est peu au regard des enseignements des tout récents évènements des guerres russo-japonaise et hispano-américaines qui ont démontré toute la nécessité de donner une importance plus grande à la position avancée et pour lui permettre notamment de faciliter, dans la plus large mesure, le débouché d’une escadre au delà de la passe.
Une escadre en effet, qui franchit une passe étroite comme celle de Diego Suarez, se trouve dans une situation critique : obligée de marcher en ligne de file, elle ne peut faire usage de tous ses moyens d’action, et elle risque, comme l’escadre espagnole à Santiago, de voir ses divers éléments annihilés successivement sous le feu convergent de navires ennemis battant le débouché à distance efficace. Il est donc de toute nécessité d’obliger les navires ennemis à se tenir à grande distance de l’entrée d’une passe.
Cet éloignement des navires ennemis est d’ailleurs nécessaire non seulement pour permettre le cas échéant à une escadre importante d’engager le combat dans de bonnes conditions mais encore pour « permettre à des navires isolés, des croiseurs corsaires de tromper la surveillance d’une escadre de blocus et de sortir de la rade, soit pour porter une nouvelle importante soit pour se jeter inopinément sur des navires transporteurs de troupes, soit enfin pour se diriger sur les routes du commerce ennemi ».
Une batterie de très grande puissance est donc souhaitée pour renforcer cette première ligne. Ce sera la batterie du point de vue (Cote 84), qui remplira correctement sa mission en 1942 en contraignant la flotte britannique à se retirer au delà de ses 19 000 m de portée.

2ème ligne : les abords de la passe

A Diego Suarez, cette deuxième ligne comprend les batteries énumérées ci-après et dont quelques unes ont été déjà indiquées comme concourant à la défense de la première ligne.
- La batterie de 19 Est d’Orangea (batterie du Phare), qui peut non seulement tirer au large mais encore jusqu’à l’entrée même de la passe.
- La batterie de mortier de 270 (batterie du Glacis), qui tirant au large, surtout à tir indirect, peut aussi faire du tir direct sur toute la longueur de la passe et dans l’intérieur de la rade.
- La batterie de 138,6 Est d’Orangea (batterie du poste optique) qui tire sur la passe dans les mêmes conditions que la batterie de mortiers de 270.
- La batterie de rupture de 320 du Cap Miné. Cette batterie est casematée, abritée des coups du large et n’est aperçue par l’ennemi que lorsqu’il se présente sous le feu de ses pièces.
À ces quatre batteries pouvant tirer dans la passe il convient d’ajouter les batteries suivantes :
- La batterie de Vatomainty qui peut exécuter un tir d’enfilade sur une escadre essayant de forcer la passe,
- La batterie de 138,6 Ouest d’Orangea et la batterie de 47 T.R. qui l’encadre (batteries de la Baie des Boutres),
- La batterie de 194 modèle 70-93 Ouest d’Orangea (batterie de la pointe de l’Aigle),
- La batterie de 240 modèle 70 de Cap Diego (batterie d’Andrahampotsy) qui bat à une distance de 8 000 m ce même débouché.
Ce sont donc six batteries de gros calibre, deux de moyen calibre et une de petit calibre, soit trente-six pièces qui peuvent faire converger leurs feux sur une escadre ennemie essayant de franchir la passe. Deux de ces batteries de gros calibre, celle de 270 et celle de 320 sont susceptibles de causer des avaries sérieuses à des cuirassés. Deux batteries, celle de 19 G (Phare) et de 194 modèle 70-93 (Pointe de l’Aigle) peuvent tirer utilement sur des croiseurs cuirassés et, enfin deux autres, celle de 240 Modèle 70 de Cap Diego (Andrahampotsy), et celle de 19 de Vatomainty peuvent exécuter un tir de bombardement sur les navires ennemis.
La défense de deuxième ligne est donc assurée de façon satisfaisante, même si une nouvelle batterie de rupture de gros calibre sera fortement suggérée mais en vain.

3ème ligne : l’intérieur de la rade

Cette troisième ligne comprend les batteries énumérées ci-après et dont quelques unes ont été déjà indiquées comme concourant à la défense de la deuxième ligne.
- La batterie de 194 modèle 70-93 Ouest d’Orangea (batterie de la pointe de l’Aigle). Cette batterie a un rôle très important. Elle suit en effet un navire depuis son débouché dans la rade jusqu’à son entrée dans la baie de la Nièvre et l’empêche de stationner dans la Baie du Tonnerre ainsi qu’à l’entrée de la Baie des Français et de celle des Cailloux Blancs.
- La batterie de 138,6 Ouest d’Orangea et la batterie de 47 T.R. qui l’encadre (batteries de la Baie des Boutres),
- La batterie de 138,6 d’Antsirane (batterie du Lazaret) qui souffre de la faiblesse de son armement eu égard à la distance qui la sépare des navires ennemis qui chercheraient à pénétrer dans la baie de la Nièvre.
- La batterie de 240 modèle 70 de Cap Diego (batterie d’Andrahampotsy),
- La batterie de 138,6 Modèle 70 M de Cap Diego (batterie de l’Hôpital). Cette batterie comprend 6 canons de 138,6 Modèle 70 M sur affûts de bord surélevés.
- La batterie de Vatomainty
Un ensemble de magasins de secteur est construit pour assurer l’approvisionnement des batteries.

Une question ? Une remarque ? N'hésitez pas à nous contacter

Voir la carte